Actu du moment : Un Noël sobre et écolo, est-ce possible ?

Noël arrive ! Et avec lui, son traineau de surconsommation et de déchets… aïe aïe aïe. Comment faire un peu différemment ? Voici 6 conseils pour faire de votre fête un rendez-vous écolo :

1 – DES CADEAUX EXPÉRIENCES

Pour les cadeaux on pense presque systématiquement à un objet à offrir, mais avez-vous pensé aux cadeaux  »expériences » ?

Pour Noël 2023, Hirondelle vous propose d’offrir des sorties nature à vos proches, pour des souvenirs et expériences inoubliables en 2024 parmi ces 3 thèmes de sorties :

  • Les oiseaux des marais
  • À la découverte des algues
  • Balade botanique & gourmande

En plus de vous offrir un moment de partage en pleine nature, ce cadeau permettra de sensibiliser encore davantage de monde à l’écologie que l’on se doit de connaître un peu mieux pour mieux protéger le vivant et notre avenir qui en dépend.

Pour commander votre bon cadeau, contactez-nous par mail contact@associationhirondelle.fr ou par téléphone au 02 51 74 02 62, vous pouvez aussi passer au local d’Hirondelle – Le Pas Renaud 44210 Le Clion sur mer à Pornic – entre 9h et 11h du lundi au vendredi sauf le mercredi.

Et sinon, il n’y a pas que les bons cadeaux sortie nature d’Hirondelle pour faire plaisir, voici d’autres idées de cadeaux expériences :

  • Spectacles de danse, de théâtre, concert
  • Un atelier créatif de vannerie, couture, sculpture sur bois, bricolage, œnologie, céramique, (avec la vague éco créative au hasard ^^)
  • Des tickets ou un abonnement de cinéma
  • Une nuit dans un gîte écolo ou insolite (via la plateforme GreenGo spécialisée dans les nuits écolos)
  • Un repas dans un bon restaurant
  • Un massage ou un soin…

Image : programmation théâtre de Pornic 2023

Il y a aussi tous les cadeaux dématérialisés comme un abonnement à une revue ou à un magazine naturaliste ou à un média indépendant (La Hulotte, La Salamandre, La Revue Dessinée etc.), un abonnement à un club de sport ou à des cours de yoga, à des cours de couture etc. Bref, laissez fonctionner votre imagination à partir de ce que vos proches aiment faire et le tour est joué.

2 – PAPIERS CADEAUX RÉUTILISABLES & FUROSHIKIS

D’après l’association Zéro Waste France, chaque année à Noël en France, ce sont 20 000 tonnes de papiers-cadeaux qui sont consommés. 20.000 tonnes de papier équivalent à 380.000 arbres ou à 11.000 tonnes équivalent CO2 ou encore, le poids de 3 500 éléphants 🐘.

Tout ça, pour être déchiquetés en quelques secondes et finir à la poubelle.

Pour couronner le tout, en plus d’être responsables de déforestations, la plupart de ces emballages cadeaux vendus dans le commerce (papiers plastifiés, pailletés, métallisés) ne sont pas recyclables.

Alors, cette année, et si on s’en passait ?

Papier cadeau réutilisable, Furoshiki, ou papier journal pour les flemmard·es, il existe pas mal d’alternatives moins polluantes ou énergivores en matière de ressources et d’énergie. La solution que nous vous recommandons est celle du « Furoshiki », un art japonais qui emballe des cadeaux de manière esthétique et originale avec des tissus réutilisables.

Pour apprendre à réaliser des Furoshikis et pour fabriquer d’autres papiers cadeaux faits à base de récup’ et réutilisables, ne ratez surtout pas l’atelier spécial noël du groupe écogestes d’Hirondelle le samedi 9 décembre de 9h30 à 12h à Pornic, pour réaliser des papiers cadeaux écolos et apprendre à faire des Furoshikis.

Inscriptions : ICI

Image : exemple de Furoshiki

3 – UN SAPIN ÉCOLO, ÇA EXISTE ?

Le sapin tient toujours une place de choix dans les décorations de Noël, malgré que sa culture soit polluante et destructrice pour la vie.

La plupart de ces sapins qui jonchent le sol juste après Noël sont principalement issus de monocultures aspergées de pesticides (entre 80 et 100 traitements chimiques au cours de leurs vies) et sous perfusion d’intrants chimiques divers et variés que vous allez ensuite importer dans votre salon.

Image : rue d’Anvers à Paris, point de collecte de sapins

Un sapin sur quatre provient de monocultures du Morvan, soit 1,2 millions de sapins chaque année. Ces cultures laissent place à des coupes rases qui, après avoir pollué, par exemple, des zones de captage pour l’eau potable, détruisent les sols et tout bonnement la vie dans les forêts françaises et ailleurs. Bref, l’arbre en perdrait presque un peu de sa magie…

Mais, alors, peut-on être écolo et avoir un sapin de Noël ?

La réponse est oui ! Des alternatives écoresponsables se multiplient, mais attention, toutes ne se valent pas, décryptage => Article de Reporterre sur les Sapins

Parmi les alternatives, il y a les certifications, et labels donc, mais il y a aussi d’autres astuces comme :

  • La location de sapin de noël en pot via plusieurs sites comme Treezmas, Ecosapin, Mylittlesapin ou en demandant tout simplement à votre pépiniériste local s’il peut vous en procurer un issu de forêts gérées correctement.

  • Le sapin en bois réutilisable DIY, c’est LE sapin écolo par excellence, mais il ne sentira pas le sapin.. (justement) car il ne sonnera pas son trépas abandonné sur le bord du trottoir comme un vulgaire rebus de notre société de consommation. Vous pourrez le garder d’année en année.

Image : sapin de noël DIY Magazine Kaïzen

La vague écocréative, en partenariat avec l’atelier SOLID’R, organise un atelier de fabrication de sapin de Noël en bois de récup Samedi 9 décembre à 14h à « La Remise à Patache » au 11 Grande Rue à Préfailles, 5€, parents-enfants sont les bienvenus, et pour s’inscrire, contactez-les par mail ou téléphone : 07 87 08 08 86 ou vague.eco.creative@gmail.com.

Pour rappel, le sapin en plastique n’est pas recyclable. Il faut le réutiliser pendant au moins 20 ans selon l’ADEME pour que son impact environnemental soit un tout petit peu compensé.

La décoration du sapin quant à elle, peut être naturelle et réutilisable : pommes de pin, guirlande en tranches de citron séchées, marrons, châtaignes ou tout simplement une déco trouvée d’occasion dans toute bonne ressourcerie du coin. (Chic Planète ou LJ Recup Création à Pornic par exemple !)

Petite idée simple et efficace : coupez une branche d’un arbre (pas forcément d’un sapin, car à l’inverse d’un feuillu, cette dernière ne repoussera pas!) et fixez la sous une tringle à rideau devant une fenêtre ou au plafond via un petit crochet discret. Vous pouvez rajouter des décorations dessus. La branche pourra au mieux être réutilisée ou au pire finira au compost ou au pied de la haie sans problème.

4 – UN REPAS VÉGÉ ? ÇA SE FÊTE

En France, l’alimentation pèse pour 24% de l’empreinte carbone des ménages, selon l’ADEME. Le média Vert, rappelle que la viande y compte pour beaucoup : un repas avec du bœuf émet en moyenne 7 kg de CO2, soit 14 fois plus qu’un repas végétarien (0,5 kg de CO2).

La filière bovine est de loin la plus polluante, notamment à cause de ses émissions de méthane (les fameux « pets de vaches » qui sont en fait des rots). Mais les gaz ne sont pas le seul problème. L’élevage requiert des milliers de litres d’eau – jusqu’à 20 000 litres pour un seul kilo de bœuf au Brésil, selon une étude de 2013. En effet les animaux sont majoritairement nourris à base de cultures de soja exportées et responsables de déforestations, soit de cultures de maïs, extrêmement gourmandes en eau, en plus des produits phytosanitaires.

Image : élevage de poulets dans le Finistère, France 2019

Alors, et si cette année, on tentait le repas végétarien de fête ? À l’heure d’internet et de ses innombrables idées, blogs, tutos, il est facile de trouver quelque chose de délicieux et qui respecte l’environnement qui nous permet de vivre.

Ainsi, privilégiez

  • l’agriculture biologique locale et de saison, et pour celles et ceux qui trouvent cette agriculture trop chère, voici une petite vidéo sur le sujet pour votre curiosité ICI de Nicolas Meyrieux.
  • Evitez un maximum la viande
  • Faites vos courses en vrac au marché, dans les épiceries vrac ou dans les magasins bio équipés et pensez aux tupperwares pour mettre vos fromages ou autres produits à la coupe de chez le traiteur.

Bref, suivez le guide de la Famille Presque Zéro Déchet !

Image : risotto de champignons

5 – DÉCO DE TABLE ZÉRO DÉCHET

Pour votre table, il est possible d’aller cueillir (avec modération tout de même) ou récupérer quelques éléments naturels dans la nature pour habiller votre table cette année et l’année prochaine :

  • pommes de pins
  • Branche de houx
  • Serviettes en tissu pliées de façon originale, attachées avec du raphia ou de la corde
  • Fleurs séchées
  • Marrons et châtaignes
  • Vannerie
  • Bougies en cire naturelle

La décoration peut même faire l’objet d’un atelier en famille de cueillette en pleine nature afin de ramasser ce dont vous avez besoin et/ou de fabriquer le reste.

Pareil, vous trouverez d’innombrables idées sur internet ou dans des livres dédiés empruntés à la bibliothèque/médiathèque locale.

6 – CADEAU OBJECT, OSERONS-NOUS LA SECONDE MAIN ?

Et si malgré les idées précédentes vous tenez tout de même à offrir un objet à un proche, il est toujours possible de se tourner vers la seconde main !

  • Recyclivre, des livres de seconde main en parfait état
  • Rejoué, jouets pour enfants réhabilité, réparés, comme neufs / Pensez aux ludothèques pour les jouets de vos enfants plutôt que de les acheter !
  • Label Emmaüs ou l’alternative solidaire en ligne pour la seconde main ! Des livres à gogo, de l’électronique reconditionné, des vêtements et même des meubles… la plateforme en ligne regorge de fournitures en tout genre et se bat depuis sept ans pour défendre un modèle écolo et solidaire.

LES MARCHES DE NOËL D’HIRONDELLE 2023

Retrouvez des stands Hirondelle à trois marchés de Noël sur le territoire du Pays de Retz, à Chauvé, Nantes et Pornic. Nous vous proposons des jeux pour mieux connaître la nature, des petits objets pour favoriser la biodiversité au jardin et cette année, petite nouveauté, vous pourrez offrir un bon cadeau sortie nature! + d’infos sur nos stands.

Marché de Noël du Pot’aux Fleurs à Chauvé

Marché de Noël de Nantes, le plus grand de l’Ouest place du Commerce du 27 novembre au 30 décembre

Marché de Noël de la Résidence Espace & Vie de Pornic


Bibliographie pour aller plus loin

Associations et institutions spécialisées :

Livres :

  • Composts et Paillis, pour un jardin sain, facile et productif, par Denis PÉPIN, éditions France-Agricole
  • Des vers de terre et des hommes, Découvrir nos écosystèmes fonctionnant à l’énergie solaire, par Marcel Bouché, éditions Actes sud, 2014
  • Zéro plastique, zéro toxique, par Aline GUBRI, éditions Thierry Souccar
  • La ruée vers l’ordure, Conflits dans les mines urbaines de déchets, par Jérémie Cavé urbaniste, chercheur en écologie territoriale, éditions PUR 2015
  • Homo detritus, Critique de la société du déchet, par Baptiste Monsaigeon, éditions du Seuil 2017

Podcasts :

  • Arte Radio Vivons heureux avant la fin du monde, émission « Le recyclage est une ordure » /  » Fast Fashon ou coton bio, peut-on s’habiller sans polluer ? « 
  • France Inter, « Tour du monde des déchets de leur gestion« , série Podcast de 6 épisodes
  • France inter « Les déchets, le trop plein« , Podcast émission La Terre au Carré
  • France Culture, « Du mode d’existence des déchets« , série Podcast de 4 épisodes

BD :

  • Famille presque zéro déchet, de Bénédicte MORET et Jérémie PICHON, éditions Thierry Souccar
  • Cent mille ans. Bure ou le scandale enfoui des déchets nucléaires, Gaspard D’ALLENS, Pierre BONNEAU, Cécile GUILLARD, éditions du Seuil

Emissions / documentaires :

  • Sur le Front, La face cachée du Recyclage, Hugo CLEMENT sur France 5
  • Cash Investigation, Déchets : la grande illusion, Elise LUCET sur France 2
  • Les Idées Larges, Pourquoi a-t-on besoin de jeter ?, Laura Raim sur ARTE

Presse écrite :

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut