À la découverte des algues

Dim 26 nov 10h30 - 12h30

+ d'infos

Actu du moment : Barrage aux déchets !

Semaine Européenne de Réduction des Déchets

Du 19 au 27 novembre, c’est la Semaine Européenne de Réduction des déchets à cette occasion, Hirondelle se mobilise avec deux événements sur le sujet.

Ils sont très divers et issus de nombreux secteurs : des entreprises, de l’industrie du bâtiment mais aussi des ménages, et surtout, ils sont partout. Dans nos poubelles bien entendu, dans les caniveaux, dans la nature, dans l’eau que nous buvons, dans nos estomacs et ceux des animaux … les déchets !

Finalement, l’humain semble la seule espèce qui en produit, le reste du vivant recycle réutilise et/ou transforme dans un cycle infini et bien rodé.

En plus de consommer énormément d’énergie et de ressources pour leur confection et après utilisation, de nombreux matériaux finissent tristement en déchet. Certains sont source d’une pollution sournoise parfois extrêmement dangereuse pour le vivant et particulièrement durable malheureusement.

Alors que faire face à l’ampleur des dégâts ?

Et si l’on se responsabilisait tous et toutes vis à vis de nos déchets ? Et si l’on reprenait le pouvoir sur eux ?

Durant le mois de novembre, l’Association Hirondelle vous propose de scruter les déchets de notre quotidien, en vous apportant des premiers éléments de réponses et solutions à l’échelle individuelle et collective, en s’informant sur leurs origines afin de les éviter un maximum déjà à l’échelle individuelle. Par la suite, la question se pose de plus en plus : ne s’agirait-il pas de redevenir les moteurs d’actions collectives et de relancer la machine démocratique en reprenant le dialogue avec les acteurs de nos territoires en tant que citoyens et citoyennes afin de les pousser à agir et à mettre en place des actions significatives…?

Affaire à suivre… En attendant, voici le programme :

Conférence Zéro Déchet de Jérémie Pichon Ven. 25 nov. à Ste-Marie-sur-Mer

Conférence Jérémie Pichon à Sainte-Marie-sur-mer

L’association Hirondelle vous invite dans le monde merveilleux du « presque » Zéro Déchet avec Jérémie Pichon membre de la célèbre famille éponyme (gratuit sur inscription).

Durant 18 années passées au service d’ONG socioculturelles, environnementales et humanitaires, Jérémie PICHON fait le triste constat d’un système basé
sur la sur-consommation, dévastateur pour l’humain et son milieu.
En 2014, ils décident de se lancer en famille dans un défi Zéro Déchet. En trois ans, de 390kgs de déchets ils passent à 1 kg, soit un bocal par an, et découvrent surtout un nouveau mode de vie. Ils en tirent un livre, Famille « presque » Zéro Déchet « Ze Guide », illustré par sa femme Bénédicte MORET.
Lors de sa conférence, Jérémie PICHON, nous raconte avec humour comment ils ont mené leur aventure et décrit les bénéfices énormes et insoupçonnés
qu’ils ont tiré d’un tel changement. En éliminant leur poubelle, ils s’attaquent finalement au système et dessine un mode de vie soutenable, sobre et heureux.

Une conférence style stand up où on apprend et ne voit pas le temps passer… !

Inscriptions ici

Semaine Européenne de Réduction des Déchets, dim. 27 nov. à Préfailles

Pour sa 2e édition, l’association Hirondelle et la commune de Préfailles vous proposent de réfléchir ensemble à notre impact sur l’océan, la biodiversité, et plus globalement le monde du vivant, dans le cadre d’un évènement convivial réunissant des intervenants prêts à nous sensibiliser et informer davantage. Cette année, la SERD s’intéresse particulièrement à l’impact du textile !

Dès 10h on commence avec une collecte des déchets sur la plage puis toute la journée de multiples intervenants vous étonneront, régaleront vos papilles, et vous donneront des idées pleines de bon sens à l’approche des fêtes de fin d’année + Gratifiera de vêtements et jouets (échanges et dons), décorations de Noël sans plastique, recyclage des tissus et autres objets, atelier furoshiki pour emballer ses cadeaux avec du tissu, quizz … On ne vous en dit pas plus, venez aussi nombreux et nombreuses que nos idées !

Rendez-vous au centre nautique de la Pointe-Saint-Gildas à Préfailles de 10h à 17h – Accès libre, sans obsolescence programmée, et sans émission excessive de gaz à effet de serre si possible ^^

Apportez des jouets et vêtements à donner et/ou échanger à la Gratiferia, et n’oubliez-pas vos vieux tee-shirts usagés pour les recycler en éponge réutilisable et autres astuces.

À très vite !

Le compostage, et si on s’y mettait ?

342 millions de tonnes par an, c’est la triste somme de déchets produits en France, l’équivalent de 28 000 cargos soit 5,1 tonnes par habitant (Ademe 2018).

En plus des 10M de tonnes de gaspillage alimentaire par an, toutes filières confondues (Ademe 2021) pour les déchets ménagers, 30% des déchets de notre poubelle grise sont des « biodéchets », c’est à dire, des « déchets » biodégradables naturellement grâce à la vie du sol.

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des solutions pour les éviter à votre échelle individuelle d’abord : éviter évidemment le gaspillage en consommant de manière raisonnée, et ensuite pour les biodéchets il y a la pratique du compostage.

Pornic-Agglo-Pays-de-Retz propose aux habitant.es du territoire une subvention à hauteur de 40€ pour l’achat d’un composteur individuel, des formations gratuites pour s’initier au compostage ainsi qu’une prise en charge et un accompagnement en cas de projet de compostage collectif. N’hésitez-pas à vous renseigner par ici.

NB : pour choisir un composteur individuel, privilégiez le bois (naturel si possible). Le mieux est d’en prévoir deux pour un bac d’apport d’une part et un bac de maturation du compost d’autre part.

Sinon, un composteur DIY est possible à base de bois de récup’ et/ou de palettes en veillant bien à ce que les planches soient bien collées afin d’éviter l’assèchement du compost et une meilleure décomposition.

Avant le compostage, c’est aussi le gaspillage qu’il faut cibler (10M de tonnes par an en France !).

Ainsi, une cuisine anti-gaspi et des éco-gestes quotidiens permettent d’éviter de nombreux déchets, de consommation de ressources et d’énergie. Suivez les activités du groupe écogestes d’Hirondelle qui vous propose tout au long de l’année de nombreuses activités en ce sens : lactofermentation, construction de séchoir en carton pour plantes sauvages, couture d’accessoires zéro-déchet etc.

Et c’est valable aussi pour les emballages, même ceux dits recyclables qu’on nous demande d’entreposer dans la poubelle jaune.

Ils consomment des ressources naturelles pour leur confection, sont utilisés souvent comme « vendeur invisible » pour le marketing, impactent le prix de votre produit, et finissent par consommer de nouveau de l’énergie et/ou polluer pour leur tri, stockage, recyclage et/ou traitement. Trier, c’est malheureusement encore et toujours jeter, même si c’est dans la poubelle jaune. Sachez qu’aujourd’hui, au moins la moitié des emballages plastiques, si ce n’est plus, ne sont pas recyclables comme les pots de yaourts, les films en plastiques, les barquettes… etc. Pour le moment ils finissent brûlés à l’incinérateur ou sous terre dans un trou à l’enfouissement. De plus, ces mêmes produits ne sont pas recyclables à l’infini et ces traitements consomment beaucoup d’énergie (source : Flore Berlingen spécialiste des déchets et ancienne directrice de Zéro Waste France).

En attendant que des lois se mettent en place afin que les entreprises trouvent des solutions en amont pour les emballages, et ce, à large échelle, vous pouvez toujours rentrer dans le débat démocratique avec d’autres citoyens et citoyennes avec l’aide d’associations spécialistes comme les plus connues Zéro Waste France ou Surfrider et sinon, préférez le vrac ! De nombreux commerces s’y mettent et vous proposent des produits en ce sens.

La « gestion intégrée » au jardin ou comment redonner à la terre ce qu’on lui a pris


L’entretien du jardin génère environ 160 kilos de déchets dits « verts » par personne et par an
et 9 % des foyers les brûlent encore à l’air libre alors que c’est polluant, très dangereux pour la santé et surtout formellement interdit par la loi… (Ademe 2021).

Le traitement des déchets verts génèrent beaucoup d’aller-retours en déchetterie, donc beaucoup d’émissions de CO2 en plus de la pollution, sans parler de l’énergie qu’il est nécessaire d’utiliser pour les traiter avec de grosses machines qui retournent les andins de compost. Et pourtant, il existe tant de solutions pour éviter tout ça !

Avez-vous déjà entendu parlé de « haie sèche » ? De paillis ? ou encore de tonte mulsh ? Ce sont autant de solutions qui vous font économiser du temps, de l’énergie, de l’argent et surtout qui sont bénéfiques pour le jardin, la biodiversité et la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Le paillis est idéal pour nourrir, protéger le sol et y maintenir l’humidité, particulièrement en période de sécheresse. La tonte mulshing permet de ne pas appauvrir votre pelouse, et la haie sèche, en plus d’être esthétique et gratuite, offre un refuge pour la biodiversité

Et sinon, moins d’interventions de manière générale au jardin et dans les espaces verts permet d’offrir un refuge, une maison, et un restaurant, tous bienvenus pour la biodiversité au jardin (qui en a bien besoin) spectacle garanti !

Paillis nutritif avec tonte de pelouse
Tonte de pelouse « mulshing »,
la tonte est laissée sur place
BRF, Bois Raméal Fragmenté soit du broyat de jeunes rameaux ligneux de feuillus
Faire son BRF, facile avec une tondeuse et le fruit de notre taille

Où vont nos déchets ? Visites des centres de tri et de traitement de nos déchets

En tant que citoyen et citoyenne, s’informer sur le traitement de nos déchets est une belle entrée en matière pour savoir de quoi l’on parle mais aussi mesurer la situation. Avec la collecte régulière, on pourrait croire que nos déchets disparaissent comme par magie. C’est très loin d’être le cas…

Pour découvrir comment et où sont traités nos déchets, des visites gratuites sont possibles à l’éco-centre de Pornic-Agglo-Pays-de-Retz situé à Chauvé (tout venant, poubelle grise et des déchets verts) et au centre de tri et recyclage TRIVALIS (tri des emballages et de traitement des déchets verts).


Bibliographie pour aller plus loin

Associations et institutions spécialisées :

Livres :

  • Composts et Paillis, pour un jardin sain, facile et productif, par Denis PÉPIN, éditions France-Agricole
  • Des vers de terre et des hommes, Découvrir nos écosystèmes fonctionnant à l’énergie solaire, par Marcel Bouché, éditions Actes sud, 2014
  • Zéro plastique, zéro toxique, par Aline GUBRI, éditions Thierry Souccar
  • La ruée vers l’ordure, Conflits dans les mines urbaines de déchets, par Jérémie Cavé urbaniste, chercheur en écologie territoriale, éditions PUR 2015
  • Homo detritus, Critique de la société du déchet, par Baptiste Monsaigeon, éditions du Seuil 2017

Podcasts :

  • Arte Radio Vivons heureux avant la fin du monde, émission « Le recyclage est une ordure » /  » Fast Fashon ou coton bio, peut-on s’habiller sans polluer ? « 
  • France Inter, « Tour du monde des déchets de leur gestion« , série Podcast de 6 épisodes
  • France inter « Les déchets, le trop plein« , Podcast émission La Terre au Carré
  • France Culture, « Du mode d’existence des déchets« , série Podcast de 4 épisodes

BD :

  • Famille presque zéro déchet, de Bénédicte MORET et Jérémie PICHON, éditions Thierry Souccar
  • Cent mille ans. Bure ou le scandale enfoui des déchets nucléaires, Gaspard D’ALLENS, Pierre BONNEAU, Cécile GUILLARD, éditions du Seuil

Emissions / documentaires :

  • Sur le Front, La face cachée du Recyclage, Hugo CLEMENT sur France 5
  • Cash Investigation, Déchets : la grande illusion, Elise LUCET sur France 2

Presse écrite :

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut